Zoom sur La formation professionnelle

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle

Comment sécuriser vos recrutements ? Mobilisez la formation !


La formation comme outil de sécurisation de vos recrutements se décline via une palette de dispositifs qui s’est enrichie significativement ces dernières années.

A chacun de vos besoins correspond une solution ! Votre secteur n’est pas très attractif, vous rencontrez des difficultés à trouver du personnel qualifié, vous devez faire face à un turnover récurrent ?…
De l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) à la préparation opérationnelle à l’emploi (POE) : version individuelle ou collective. Du DIF portable au recours à l’alternance... Voici quelques pistes de réponses à explorer !

Trouvez le bon profil : POE individuelle ou AFPR ?

Vous avez déposé une offre d’emploi auprès de Pôle emploi ? Votre conseiller sélectionnera les candidats répondant au profil professionnel le plus proche de celui recherché. Et ce, parmi les demandeurs d’emploi repérés et volontaires. Après une formation sur mesure d’une durée maximum de 400 heures, réalisée par un organisme de formation interne ou externe, assortie, le cas échéant, d’une période de tutorat dans votre entreprise, vous pourrez embaucher le candidat s’il a atteint le niveau requis.
Parmi les points forts de la préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) et de l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) : vous êtes impliqué dans l’élaboration du plan de formation et n’avez pas à le financer.
C’est le type d’emploi proposé qui déterminera l’aide à la formation mobilisée par Pôle emploi :

  • la POEI, si vous projetez de conclure un contrat à durée indéterminée ou déterminée d’au moins 12 mois, y compris un contrat de professionnalisation ou un contrat d’apprentissage
  • l’AFPR pour un emploi d’une durée plus courte, contrat à durée déterminée de moins de 12 mois, y compris en contrat de professionnalisation
  • Pour en savoir plus ? Contactez votre conseiller Pôle emploi !

 

Embauchez sur des métiers en tension avec la POE collective

La branche professionnelle ou l’OPCA dont vous relevez ont pu identifier des besoins d’emploi sur vos métiers, dans votre bassin d’emploi. Dans cette hypothèse, l’OPCA peut proposer et financer des actions collectives pour des demandeurs d’emploi afin qu’ils acquièrent le socle de compétences nécessaires. C’est peut-être la réponse à vos besoins de personnel non satisfaits.
Cet outil, appelé « POE collective », permet à l’issue de la formation la conclusion des mêmes contrats de travail que dans le cadre de la POEI. Pendant la formation, le candidat n’est pas salarié de votre entreprise. Il est indemnisé par Pôle emploi.
Pour en savoir plus ? Contactez votre OPCA !

Deux dispositifs pour former vos nouveaux salariés

Après un an d’ancienneté, tout salarié comptabilise chaque année des heures au titre du droit individuel à la formation (DIF) soit, en principe, 20 heures par an pour un temps plein, dans la limite de 120 heures.
Lors de la rupture du contrat de travail (licenciement hors faute lourde, rupture conventionnelle…) ou de la fin de contrat de travail à durée déterminée, les droits acquis et non utilisés au titre du DIF par le salarié sont valorisés ainsi : nombre d’heures de DIF x
9,15 €. Nouvellement embauché dans votre entreprise, il peut utiliser cette somme avec votre accord dans les deux premières années : il s’agit du DIF portable qui offre un accès à une formation financée en tout ou partie.
Un autre dispositif à mobiliser : une période de professionnalisation d’au moins 80 heures peut être suivie par un salarié embauché en contrat unique d’insertion, même conclu à durée déterminée.
Pour en savoir plus ? Contactez votre OPCA !

Formez à vos métiers : misez sur l’alternance

Avec différents avantages notamment financiers, l’embauche en contrat d’apprentissage et de professionnalisation est une valeur sûre pour intégrer des salariés et les rendre rapidement opérationnels.
Dans ce cadre, ils suivent une formation théorique complétée par des périodes de formations pratiques en situation de travail dans votre entreprise. Ils bénéficient de l’encadrement d’un référent -tuteur ou maître d’apprentissage- assurance d’une insertion réussie. Et ce, afin d’acquérir une qualification : titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle…
Pour en savoir plus sur les formations ? Pour un contrat de professionnalisation, contactez votre OPCA ! S’agissant de l’apprentissage, rapprochez-vous des centres de formation des apprentis (CFA), des chambres de commerce et d’industrie (CCI) ou des chambres des métiers et de l’artisanat !

 

 

Publiée le : 15/07/2012

<- retour vers Zoom sur La formation professionnelle


Perspectives Entrepreneurs ?

Journal interprofessionnel d'informations d'économie générale des petites et moyennes entreprises.

 

CGPME.FR

Haut